Gintoki Sakata

坂田 銀時,Shiroyasha

Gintoki Sakata est un samouraï au caractère complètement marginal, dans une ère qui les méprises ouvertement. Mais plutôt que de ranger son arme et de se faire écraser par les amantos, il s'est reconverti en homme-à-tout-faire : des corvées domestiques à la recherche de personnes disparues, il fera n'importe quoi pour de l'argent. Avec Kagura et Shinpachi, ils forment les "Yorozuya de Gin-chan". Malheureusement, les clients ne sont pas nombreux, sans doute à cause du caractère de l'argenté complètement déjanté et de ses deux acolytes. Constamment sur la paille lorsqu'il doit payer son loyer, il fuit la propriétaire. Gintoki est loin d'être un adulte responsable. Bien qu'il sache quand il doit être sérieux, c'est un flemmard de première. Il use rarement de bonnes manières et n'utilise les suffixes tels que "chan", que quand il demande un service en suppliant, se moquant ou quand il a pitié de quelqu'un. Okita semble être une exception. Gintoki se cure le nez ou l'oreille avec son auriculaire devant les autres sans aucune pudeur, ne respectant par grand chose quand il s'agit de bonne manière. Pourtant, il a un grand sens de l'honneur et est prêt à se mêler des problèmes qui ne le concernent pas si c'est pour protéger quelqu'un. C'est le genre d'homme incapable de verser des larmes mais qui, à la place, vous retournera un sourire comme remerciement. Son surnom de "Démon Blanc" est connu lorsqu'on évoque la guerre contre les amantos. Nom collé à la peau depuis des années, sans doute à cause de ses cheveux argentés, de ses vêtements blancs de l'époque, tachés de sang, et ses yeux bordeaux. Doté d'une grande force et d'une volonté encore plus grande, il protège ceux qui en ont besoin au péril de sa vie. Suivant son propre code bushido, il préfère combattre pour ce qui lui semble le plus juste et pour protéger ses amis.